Comment se déroule un saut en parapente ?

1309
Partager :

Davantage de personnes s’essayent au parapente, cette activité qui dérive du parachutisme. A la différence de ce dernier, le parapente ne requiert pas d’avion pour décoller. C’est donc, une activité plus accessible qui offre en même temps une vue époustouflante. Si vous aussi souhaitez en savoir plus sur le déroulement d’un saut en parapente, suivez le guide.

Quels sont les équipements nécessaires pour un saut en parapente ?

Bien évidemment, il est nécessaire d’avoir à disposition les équipements nécessaires avant de procéder au saut en parapente. Il existe plusieurs écoles telles qu’Air et Aventure qui proposent le saut en parapente. Le parapente est constitué d’une voile ou aile qui maintient un harnais ou aussi appelé sellette. Pour pouvoir piloter l’aile, vous disposez de deux poignées et d’un système d’accélération pouvant être utilisé à la main ou encore au pied.

A voir aussi : Les délices culinaires incontournables à découvrir lors de vos escapades

Pour un vol d’initiation ou un baptême, l’école produit le matériel, incluant la radio et le casque. En ce qui concerne les vêtements, il est recommandé de vous équiper de vêtements chauds, longs ainsi que des chaussures qui montent au niveau des chevilles pour plus de sûreté. Il est également conseillé de vous munir d’une paire de lunettes de soleil.

Comment se déroule un vol en parapente ?

Pour le décollage d’un vol en parapente, généralement, il a lieu sur un terrain présentant une pente délicate. Le pilote place la voile dépliée à terre en opposition à la pente et se niche dans la sellette. Par la suite, avant de gonfler son aile, il doit procéder à plusieurs vérifications dressées au préalable sur une liste. Le décollage peut se faire en courant sur la pente, ou bien en laissant le vent faire monter lentement son aile.

A découvrir également : Découvrez les meilleures activités sportives à pratiquer lors de vos voyages

Dans le cas d’un vol en parapente en montagne, il faut savoir qu’il dure environ 10 à 30 minutes s’il s’agit est réalisé pour le loisir. Toutefois, s’il est question de parapentistes professionnels, le vol peut se perpétuer pendant plusieurs heures. Contrairement au saut en parachute, le parapente est conditionné pour la réalisation de vols long en tirant profit des courants ascendants permettant de regagner de l’altitude et d’atteindre de plus haut sommet que son point de départ. Néanmoins, le vol en parapente permet de tirer considérablement parti du paysage et de combiner les joies de la découverte à l’excitation du vol.

Lorsqu’il atteint une distance de quelques mètres au-dessus du sol, le pilote du parapente dirige son aile afin de se positionner en face du vent et il tire légèrement sur les freins afin de passer la voile à l’immobilité progressivement et pour atterrir tranquillement. Par la suite, le pilote conduit l’aile à terre.

Initiation au vol en parapente ou baptême de parapente ?

Dans le cas où vous n’avez pas encore réalisé le vol en parapente, vous avez le choix entre deux formules : l’initiation ou le baptême de parapente. Ce dernier se compose d’un ou plusieurs vols en parapente à deux places avec un moniteur qui vous indique les bases du pilotage.

En ce qui concerne l’initiation, elle dure plusieurs jours et à terme, vous permet de s’initier à la maîtrise de l’aile en étant seul. Sous l’encadrement d’un moniteur professionnel, vous apprendrez à diriger la voile et vous réaliserez vos premiers vols sans moniteur. Cependant, vous serez en relation radio avec votre moniteur.

Les étapes d’un vol en parapente

Pour votre premier vol en parapente, il vous faut suivre plusieurs étapes, notamment la réalisation de la réservation auprès de l’école de parapente de votre choix. Lors de cette réservation, vous pouvez profiter de tous les conseils nécessaires et vous disposez de la possibilité de poser les questions de votre choix. La prochaine étape consiste à vous rendre au lieu de rendez-vous déterminé par l’école que vous avez choisie le jour même du vol. Il est recommandé de vous habiller chaudement et de ne pas négliger les lunettes de soleil.

Vous rejoindrez, par la suite, le lieu du décollage avec votre moniteur. Étant donné que le lieu du décollage doit être sensiblement en pente, cela implique donc une montée. Certaines écoles mettent à votre disposition une navette. Une fois que vous avez atteint le lieu du décollage, il ne vous reste plus qu’à décoller et profiter pleinement de votre premier vol en parapente.

Quelles sont les conditions météorologiques idéales pour un saut en parapente ?

Le parapente est une activité sportive qui dépend fortement des conditions météorologiques. Pour cela, pensez à bien savoir quelles sont les conditions idéales pour un vol en parapente. Les conditions optimales sont généralement celles où le vent souffle entre 5 et 30 km/h, variables selon l’expérience du pilote.

Il faut aussi tenir compte de la couverture nuageuse ainsi que de l’ensoleillement car ceux-ci peuvent affecter la stabilité du vol. Pensez à bien éviter les jours pluvieux ou orageux car ils peuvent être dangereux.

Il ne faut pas négliger l’altitude puisque cela peut influencer le climat local. Effectivement, à haute altitude, l’air devient plus froid et donc moins stable, ce qui peut occasionner des turbulences pouvant être risquées pour un saut en parapente.

Certaines écoles avertissent qu’il y a certains moments dans la journée où les courants ascendants sont moins nombreux voire absents, nuisant à la pratique de cette activité sportive.

Lors d’un saut en parapente, il s’agit toujours d’une activité encadrée avec des moniteurs expérimentés qui prendront toutes ces considérations en compte afin que vous soyez assuré(e) de profiter pleinement et en toute sécurité de votre expérience unique !

Comment se préparer mentalement avant un saut en parapente ?

Avant de s’embarquer dans une expérience aussi unique que le saut en parapente, il faut garder un état d’esprit positif. Vous pouvez ressentir un certain stress ou une appréhension avant votre saut, mais cela fait partie du processus normal. Essayez toutefois de ne pas laisser ces émotions négatives prendre le dessus sur votre état d’esprit et pensez plutôt aux sensations incroyables que vous allez éprouver durant votre vol.

Il peut être utile de se renseigner sur l’activité en elle-même, ses risques et son déroulement afin que rien ne soit imprévu. Certain(e)s ont besoin d’avoir des informations complètes sur ce qui va leur arriver, tandis que d’autres préfèrent aller plus au feeling. Gardez en tête qu’il y a toujours un(e) professionnel(le) à vos côtés qui veillera à votre sécurité.

La visualisation positive peut aussi être une technique efficace pour réduire l’anxiété liée au saut en parapente. Imaginez-vous réussissant parfaitement chaque étape du vol, depuis le décollage jusqu’à l’atterrissage final.

Prenez soin de vous physiquement avant votre vol : reposez-vous suffisamment la nuit précédent le jour J, évitez toute consommation excessive d’alcool ou autre substance, et mangez un repas léger. Une fois sur place, restez hydraté(e) et écoutez les consignes de votre moniteur.

En suivant ces quelques conseils simples, vous serez prêt(e) à profiter pleinement de l’expérience unique qu’est le saut en parapente !

Partager :