Accueil / Conseils de voyage / Est-il possible de voyager avec un casier judiciaire ?

Est-il possible de voyager avec un casier judiciaire ?

Une question rarement traitée puisqu’elle concerne une minorité d’entre nous mais qui mérite une réponse claire : peut-on voyager et obtenir des visas simplement lorsque notre casier judiciaire n’est plus vierge ?

Avant toute chose, il est important de mentionner que les procédures d’entrée sur un territoire peuvent varier d’un pays à un autre. En effet, chaque pays est libre de poser les conditions qu’il souhaite à ses visiteurs car l’entrée dans un autre pays est un privilège mais non un droit. Il est donc plus que recommandé de se renseigner auprès des autorités compétentes car avoir un casier judiciaire pourrait effectivement vous empêcher de réaliser votre voyage vers un autre pays ou d’obtenir le visa nécessaire.

Le type de délit entre en jeu

Pour des délits mineurs sans lésions corporelles, ni mort ni autres infractions criminelles, il était encore possible de voyager un peu partout dans le monde sans problème, jusqu’à récemment.

Sur le continent africain ou en Asie, cela reste encore tout à fait faisable dans de nombreux pays.

Ce qui n’est pas forcément le cas de tous les pays, notamment du Canada ou des Etats-Unis, réputés pour leur intransigeance en matière d’antécédents judiciaires. Pour maximiser ses chances, surtout dans le cadre d’un déplacement pour raison professionnelle, la demande d’un waiver est de mise. Il s’agit d’un document indispensable de demande de levée d’interdiction à présenter à l’immigration avec votre passeport. Un waiver peut être accordé pour une période de un, deux ou cinq ans et peut être renouvelé. Les procédures d’obtention d’un waiver s’étalent généralement dans un délai entre 6 et 18 mois.  Des coûts sont bien évidemment reliés à cette procédure, principalement, des frais de 585$ US payables au service de l’immigration des États-Unis. Sans le waiver, les risques encourus sont très graves allant de la suspension de tous vos biens à la détention.

En Europe, chaque pays a également ses propres règlementations. Dans certaines destinations, le casier judiciaire n’est pas un motif d’entrée sur le territoire.

Rappelons que tout cela reste dans le cadre de délits mineurs comme une conduite en état d’ivresse et non de délits graves comme de la vente de stupéfiants ou de crime contre une personne, auquel cas vous ne passerez pas la frontière.

Par ailleurs, des sites indépendants comme https://www.casier-judiciaire.org/ proposent un accompagnement complet pour l’obtention de votre casier judiciaire et notamment le bulletin N° 3 relatif aux condamnations.

Voir aussi

ile-de-re

Bien préparer son voyage à l’île de Ré

L’île de Ré, située au large du littoral atlantique Français, est un choix destination touristique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>